Comment faire construire sa maison ?

Faire construire sa maison neuve est passionnant et existant, mais il existe toute une liste de contrôle pour s’assurer que cela se déroule comme prévu.

Imaginez que vous puissiez avoir la maison que vous avez toujours voulue, neuve et adaptée à vous et à votre famille, pouvoir tout réaliser, des finitions extérieures à la taille des chambres, de l’équipement de la salle de bains au lavabo de la cuisine. Comment faire construire sa maison ? C’est ce que nous allons voir ici !

Le rêve peut virer au cauchemar

Vendre le rêve est le dernier stratagème marketing de nombreux ensembles de maisons et de terrains, dont les luxueux présentoirs promettent un avant-goût des choses à venir.

Malheureusement, ils ne reflètent pas toujours une image réelle du rêve. Pour en faire un succès, il faut veiller à ce que le délai et la construction de votre maison soient conformes au budget, et prendre toutes vos précautions dans le processus de construction de votre maison pour éviter les malfaçons.

Les étapes à respecter pour faire construire une maison individuelle

Le financement

Le financement est l’une des premières étapes du processus pour faire construire sa maison. La plupart des établissements de crédit proposent des variantes et des formules adaptées à chaque cas particulier, de sorte qu’en faisant le tour du marché, vous pouvez économiser des milliers d’euros. Commencez par bien définir votre budget.

De nombreuses entreprises proposent des terrains et des forfaits, mais ce n’est pas toujours la meilleure solution. Sur un marché concurrentiel, les promoteurs et les constructeurs proposent des offres spéciales, notamment pour l’aménagement paysager, les tapis et les rideaux, les boîtes aux lettres et les allées qui, autrement, coûteraient plus cher.

Comment faire construire sa maison ?

Choisir le type de maison à faire construire

Un étape importante dans la construction de votre maison est le choix du style de celle-ci. Préférez-vous une maison traditionnelle, typique de votre région, ou plutôt une maison industrielle très moderne aux formes épurées ? Ou pourquoi pas vous laisser charmer par une maison à ossature bois pour un style authentique, ou encore pour une maison passive si la cause écologique vous tient particulièrement à cœur ?

Bien sûr, l’esthétisme de votre maison n’est pas l’unique facteur à prendre en compte. Il faudra aussi prendre en compte un certain nombre de critères techniques : peut-être choisirez vous tel type de maison parce que celle-ci présente des performances énergétiques meilleures, ou qu’elle répond à un besoin précis basé sur votre mode de vie ou de la région dans laquelle vous vivez. Ci-dessous, les types de maison les plus courants et quelques renseignements supplémentaires pour vous aider dans votre choix final.

Visiter les maisons témoins

Il est prudent pour un acheteur de s’assurer, s’il visite un maison témoin, de savoir exactement qu’est-ce qu’il inclurait dans la sienne s’il veut la reproduire. Cela aide également au futur acheteur de se projeter davantage dans son projet de construction.

Les acheteurs doivent préciser avec leurs constructeurs ce qui est exactement inclus dans le prix proposé. Ils doivent demander un ensemble de plans et de spécifications, ainsi qu’une liste des coûts supplémentaires pour les fonctionnalités ajoutées.

Il est également important qu’ils ne signent pas de contrat à moins qu’il n’ait été approuvé par un avocat indépendant et expérimenté dans le domaine de la construction.

Trouver le bon constructeur de maisons individuelles

Et il est important de trouver le bon constructeur. Qu’il s’agisse d’une grande entreprise ou d’une petite équipe locale, il est important de s’informer sur leur travail et de ce qu’en pensent ceux qui ont déjà eu recours à leurs services. N’hésitez pas à consulter les différents avis que l’entreprise a reçu, que ce soit sur les réseaux sociaux ou sur leur fiche Google My Bussiness.

Obtenez un certain nombre de devis et examinez attentivement le contrat ; il doit comporter une date d’achèvement fixe et un montant contractuel déterminé. Vérifiez également si dans le contrat est prévu une garantie de livraison, ou d’autres garanties comme les dommages ouvrage.

Qu’est-ce qui peut freiner la construction ?

Qu’est-ce qui peut donc retarder la procédure une fois que vous avez acheté le terrain ? Si elle est en développement, très peu. Les constructeurs auront vérifié les conditions du site, obtenu l’approbation du conseil municipal et préétabli un permis de construire. Si elle se trouve sur un site non aménagé, il pourrait y avoir des objections et des problèmes de sol, des restrictions patrimoniales et des servitudes. Il faut généralement deux mois pour obtenir un permis de conduire, mais cela peut prendre jusqu’à un an.

Les acheteurs potentiels peuvent être autorisés à effectuer une visite occasionnelle du site, mais ils observent surtout de loin jusqu’à la remise des clés.

Le PLU

Il est impératif de vérifier le plan local d’urbanisme de la commune ou de la ville dans laquelle vous allez faire construire votre maison. Vérifiez que votre terrain se trouve dans une zone constructible, et regardez les exigences également à respecter en matière d’urbanisme.

Construction sur un terrain dans une copropriété horizontale

Si le terrain que vous avez acheté se trouve en lotissement ou dans une copropriété, il faudra prendre le temps de regarder le règlement de la copropriété. En effet, il se peut que votre constructeur vous propose un terrain que l’on dit en copropriété horizontale, c’est à dire que le foncier n’est pas divisé et est toujours la propriété indivise de tous les copropriétaires. En somme, vous achetez une part d’un terrain commun, une des parties privatives prévue par le règlement de copropriété sur laquelle les différents maisons sont construites. Bien entendu, vous serez propriétaire de votre logement, mais le jardin ou le parking seront eux considérés comme des parties communes.

Acheter un terrain dans une copropriété horizontale nécessitera donc de prendre en compte ces éléments. Prenez le temps de vous renseigner sur les différentes loi de copropriété.

Le mot de la fin

Faire construire sa maison est sans aucun doute un processus très excitant et une expérience très émotionnelle. Vous pouvez créer la maison que vous voulez, en fonction de votre style de vie, mais on recommande aux acheteurs de bien ouvrir les yeux en y entrant. Un peu d’optimisme prudent est toujours un bon début.

Exemple du coût de construction d’une maison type

Les coûts peuvent varier d’un constructeur à l’autre. Mais; à titre d’exemple et pour vous aider à vous projeter dans votre future maison, le coût typique de la construction d’une maison de trois chambres à coucher peut être ventilé comme suit :

  • 148 500 euros (prix de base)
  • la salle de séjour : 13 500 euros
  • la cuisine extérieure : 13 500 à 27 000 euros
  • la piscine : 13 500 euros et plus

Le prix de base n’inclut pas les coûts du site et les coûts de conformité aux directives sur les biens immobiliers, il ne s’agit donc pas d’un prix complet.

Pour ce faire, il faut ajouter 22 500 euros. Il faut en effet également prendre en compte le taux de crédit, les frais de notaire, les éventuels imprévus… Le prix de la cuisine extérieure est également subjectif, en fonction de ce que l’acheteur souhaite inclure : grandes surfaces de cuisson, foyers extérieurs, etc. Et cette remarque vaut pour chaque pièce. Plus vous voudrez une maison sur-mesure, plus le prix de construction sera élevé !